http://www.jvbrown.edu/index.php?new=160... cliqueter aller cialis ici aller aller prix cialis 10 mg acheter cialis pharmacie aller http://www.jvbrown.edu/index.php?new=537... cliqueter ici cliqueter aller cliqueter http://www.jvbrown.edu/index.php?new=411... http://www.jvbrown.edu/index.php?new=377... acheter cialis en angleterre ici cialis vente belgique ici cliqueter aller viagra tarif viagra pharmacyed viagras pour femme aller forum cialismg cliqueter generique viagra promo ou commander du viagra sur internet prix viagra 50mg en officine cliqueter viagra commande par cheque cliqueter viagra receta medica indische viagra generika commander kamagra de l'inde cialis 20mg achat forum viagra pour femme köpa viagra säkert acheter viagra en belgique est ce la vrai delai rapide pour livraison viagra libera vendita cialis viagra mg viagra ohne rezept erfahrungen levitra pris coomprar viagra barcelona prix cialis 10 levitra sverige

Accueil » JOURNALISME 2.0, SERVICES EN LIGNE

Timeline Dipity: suivez l’événement à la minute

Rédigé par Philippe Gammaire

3 novembre 2008 2 commentaires

Dipity, c’est l’outil magique pour les journalistes. C’est un service en ligne, simple et intuitif à l’utilisation, qui permet de présenter la chronologie d’un événement de manière sophistiquée et originale.


A l’origine, Dipity est surtout conçu comme un outil destiné à suivre la vie digitale de vos amis. Je m’explique: vos amis disposent d’un compte Facebook, d’un Twitter, de plusieurs blogs éventuellement, ils publient des photos sur Flickr et des vidéos sur Youtube-DailyMotion. Enfin ils émargent à plusieurs autres réseaux sociaux (Plaxo, Viadéo, L’atelier des médias, etc), dans lesquels ils postent régulièrement des Tweets, notes, billets et autres commentaires. Croyez-moi, j’en connais quelques uns dont l’existence numérique est trépidante, à se demander quand ils dorment… Bref, ils sont difficiles à suivre.

Dipity va vous permettre d’agréger tous leurs contenus sur une Timeline (ligne de temps) ou frise chronologique (in french), grâce aux flux RSS de chacune des applications citées plus haut.

Je parlais de sophistication tout à l’heure. En effet, avec Dipity vous allez pouvoir proposer à vos lecteurs :

  • du texte
  • de l’image
  • de la vidéo
  • et même éventuellement un mashup cartographique

Quel rapport avec l’information et les journalistes ? Elémentaire. Imaginez : plutôt que de suivre un ami blogueur, vous suivez la chronologie d’unévénement. C’est ce que j’ai matérialisé ci-dessus avec le congrès du PS à Reims. La procédure est simplissime :

1. j’ai d’abord fait une recherche dans Google actualités sur « PS congrès de Reims ». J’en ai profité pour copier l’adresse du flux RSS de cette recherche

2. Je suis retourné sur mon compte Dipity (gratuit), ai cliqué sur « Add a source » et collé le flux RSS.

3. Pour améliorer ce suivi d’infos, j’ai rajouté une nouvelle source vidéo (dans « add a source »).

4. Il ne vous reste qu’à copier-coller le code proposé par Dipity, pour l’embarquer sur votre site web :-)

Au final, vous obtenez l’ensemble des déclarations des uns et des autres (éléphants et éléphanteaux du PS), ainsi que les papiers rédigés sur l’événement. Dans leur chronologie, jour après jour et même heure par heure si vous les souhaitez. Etonnant non ? Les anglo-saxons parlent de Story-telling. On peut évidemment faire la même chose avec un fait divers quelconque: prise d’otages, cambriolage du siècle, Krack boursier, etc.

Je me suis d’ailleurs inspiré d’un exemple anglais: celui du quotidien Evening Leader, qui a utilisé Dipity pour suivre une course d’OVNIS dans le ciel du Pays de Galles, à travers les témoignages des habitants de la région.

L’outil est donc fiable pour les professionnels du journalisme et, surtout, leurs lecteurs. Il propose aux utilisateurs une expérience « pure web », qui n’a plus rien à voir avec ce qu’on leur proposerait sur le papier.

Contacter l'auteur

Mots-clés : .

2 commentaires »

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.