36 hour cialis vs daily cialis donde comprar levitra viagra masculin achat viagra belgique
levitra de 20 mg cialis 5 mg precio vademecum venta cialis comprar levitra original precio cialis
price of adobe after effects cs6 download office 2010 for mac trial download infrastructure design suite 2014 software ms office 2013 cheap price of outlook for the mac
    female viagra online australia can you buy viagra in a chemist in australia online viagra australia review cialis australia whirlpool australian levitra
  • compra kamagra cialis kopen zonder recept ou trouver cialis
  • Accueil » MEDIAS ET INTERNET

    A la maison, un soir d’élection historique avec Barack Obama

    Rédigé par Philippe Gammaire

    14 novembre 2008 7 commentaires

    Ce blog devient Peopolitic. Non, les photos ci-dessous ne proviennent pas de Match, Time ou du New York Herald Tribune… mais de Flickr. Elles sont signées Barack Obama (on se doute un peu qu’il ne les a pas prises, mais bon) et sont Embeddables.
    Elles montrent tout simplement la famille Obama, « at home », un fameux soir d’élection en novembre 2008.
    C’est toujours du marketing politique, mais la primeur est laissée aux internautes.
    Et pouvoir publier ces photos historiques, sans risquer le procès, c’est un régal.
    Bien sûr, c’est du buzz, de l’Obamania (j’assume), du marketing viral. Mais vous en pensez quoi ? Un vrai changement d’époque, non ?


    Created with Admarket’s flickrSLiDR.

    Contacter l'auteur

    Mots-clés : .

    7 commentaires »

    • eric scherer dit :

      Excellent, merci beaucoup d’attirer notre attention sur ces photos sur Flickr. C’est effectivement un vrai changement. Obama a court-circuité les médias traditionnels (tout en s’en servant aussi surtout la télé la fin) alors que McCain restait obsédé par le vieux cycle des news 24/7. La suite va être intéressante. Je vois de plus en plus de voix s’élever pour que l’adresse radiophonique nationale du samedi du président Obama se passe désormais sur Youtube.

    • legay dit :

      Les hommes politiques français sont-ils capablent de suivre ce changement ? Dans 4 ans peut-être ? Mais nos concitoyens, bien que plus connectés (proportionnellement) que les américains, sont-ils vraiment utilisateurs, comme nous ici, de Flickr, Twitter, Facebook, ou Ning ? J’ai quand même un énorme doute à ce sujet.

    • Phil (author) dit :

      Bonjour Eric, merci pour cet éclairage. Je crois qu’on assiste à une sorte de glissement historique : les nouveaux médias et ses plate-formes emblématiques (youTube, Flickr, Wikipédia, etc) deviennent doucement mais sûrement les mainstream medias de demain.
      Impressionnant.
      Je crois que les médias traditionnels n’ont toujours pas compris qu’il ne suffisait pas simplement d’adosser leurs marques sur le web, mais qu’ils devaient innover. Peut-être est-ce déjà trop tard…

    • Phil (author) dit :

      Bonjour Luc,
      pour répondre à ta question (et sans vouloir faire de prédiction de comptoir), je vois un vrai parallèle entre ces outils (twitter, FB, Flickr) et les blogs tels qu’ils étaient perçus il y a trois-quatre ans.
      L’évolution a été rapide: les blogs sont désormais des outils « corporate »…
      Réponse dans 3-4 ans :))

    • eric scherer dit :

      @Philippe,
      C’est vrai, à en lire nos amis américains (les hyper connectés!), on a l’impression que les blogs sont déja passés de mode, car entrés dans la sphère « mainstream media »… Idem pour les RSS. Mais c’est vrai que moi même je m’en sers de moins en moins.

    • admin (author) dit :

      @ Eric: Idem pour moi ;-)
      De mon côté, je perçois désormais mon blog comme un véritable outil de travail, plus « sérieux » qu’auparavant. un changement de statut en quelque sorte.
      Je me sens plus spontané sur twitter…

    • eric scherer dit :

      Ca accélère!
      Voici déjà l’adresse hebdo du président élu sur Youtube de ce jour!
      http://www.youtube.com/watch?v=Zd8f9Zqap6U

    Laissez votre message !

    Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.